NÉODEMOS

"Détour au hasard d'une promenade nocturne"

«  La liberté s'allume dans les ténèbres. »

Nicolas BERDIAEV, philosophe russe

 

 

Le hasard dans la création artistique est quelque chose qui m'a toujours fasciné, c'est une sorte de présence « divine » qui guide l’artiste et son œuvre tout au long du processus artistique. A mon sens, un travail ne peut être aboutit qu'au prix d'un lâcher prise vis a vis du sujet, du médium, de la technique, ou tout simplement de certains préjugés, afin de faire intervenir ce touché métaphysique.

 

DHPN (Détour au hasard d'une promenade nocturne) découle de cette réflexion, il s'agit d'une série de 100 photographies effectuées selon un protocole défini et invariable :

 

 

1- La nuit tombée, munissez vous d'un appareil photo

 

2- Réglez la vitesse de prise de vue au minimum

 

3- Réglez l'ouverture du diaphragme au minimum

 

4- Laissez l'appareil photo pendre autour de votre cou 

 

5- Sortez dans la rue

 

6- Déclenchez votre appareil photo (toujours autour de votre cou)

 

7- Marchez

 

8- Marchez

 

9- Une fois la prise de vue terminée reprendre a l'étape 6

 

L'utilisation du protocole permet de mettre en lumière la présence du hasard. Les mouvements de l'artiste étant arrêtés en amont, le résultat diffèrent pourtant fortement d'un cliché à l'autre. Le capteur de l'appareil va venir capturer chaque lumière que l'on va croisé sur sa route, les feux de signalisations, les voitures passantes, les lampadaires, tous ces éléments urbains prennent ici une nouvelle forme, viennent s'accoupler dans un ballet lumineux dicté par le hasard des rencontres le long de cette déambulation.

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur facebook
Please reload

Please reload

Les articles en lien

Please reload

Les dernières publications